Stratégies

Une littérature grandissante a documenté des stratégies, politiques et programmes d’action efficaces pour prévenir, réduire et mettre fin à l’itinérance des femmes et des filles au Canada. Trois grandes approches stratégiques ont été documentées:

  • Assurer que les femmes aient suffisamment de revenu pour vivre
  • Faciliter aux les femmes de trouver un logis abordable et sécuritaire
  • Offrir des programmes et supports efficaces pour aborder les problèmes systémiques intimement liés à l’itinérance des femmes tels que la violence, l’abus.

Pour la sécurité et le bien-être des femmes, le Canada doit mettre en œuvre le droit au logement.

Stratégies

1. RÉALISER LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE DES FEMMES

Perdre le logement peut survenir de plusieurs causes complexes, mais cela demeure inextricablement lié à la pauvreté. Voici quelques stratégies pour mettre en œuvre le droit à un standard adéquat de vie et pour réduire la pauvreté des femmes:

  • Adopter des politiques de salaire décent
  • Améliorer le soutien du revenu et l’assistance sociale
  • Fournir des services de garde abordables et de qualité
  • Mettre en œuvre les plans d’action contre la pauvreté
L’itinérance et la protection de l’enfance
Les liens entre le bien-être des enfants et l’itinérance des jeunes filles et des femmes sont complexes et inter-reliés. Il ya une forte corrélation entre la prise en charge par l’État et l’itinérance des filles. Beaucoup de femmes qui ont subi l’emprisonnement ou une perte de logement perdent leurs enfants à l’État. Les mères, y compris les mères adolescentes, ont besoin d’un logement et des soins de garde sécuritaires et abordables. Le rôle de la protection de l’enfance dans l’itinérance des femmes et des jeunes filles doit être réexaminé sous un angle sensible au genre et à la condition féminine.

2. HAUSSER L’ACCÈS DES FEMMES AU LOGIS ABORDABLE ET SÉCURITAIRE

Pour mettre en œuvre le droit des femmes au logement et assurer la «sécurité de la personne» garantie par la Déclaration des droits, nous devons faire en sorte que plus de logements abordables soient disponibles et rendre ceux qui existent déjà plus abordables:

  • Mettre en œuvre des subventions au loyer
  • Accroître l’offre de logements abordables
  • Adapter une stratégie nationale du logement
  • Fournir une variété d’options de logis incluant des logements de transition et de soutien
  • Améliorer la protection du locataire
Les filles dans la rue
La majorité des adolescentes quittent la maison pour échapper à la violence sexuelle. Prévenir l’itinérance nécessite une réponse rapide à la violence domestique et aux abus sexuels faits aux filles, et un accès rapide à un logement de soutien sécuritaire et sensible à la condition féminine. Les programmes peuvent aider les filles à accomplir leur éducation, obtenir une formation d’emploi et aborder les problèmes de santé mentale. L’engagement des jeunes filles dans le commerce du sexe exige des programmes-réponses novateurs.

3. FOURNIR DES PROGRAMMES DE SOUTIEN ET DE LA PRÉVENTION ACTIVE

Bien qu’un changement général de politiques soit indispensable, les programmes peuvent jouer un rôle important dans la prévention et la réduction. Mettre fin à l’itinérance nécessite des solutions aux problèmes systémiques tels que la violence contre les femmes et les filles, la criminalisation et la santé mentale des femmes. Compte tenu de l’impact de l’itinérance sur les femmes des Premières nations, Métisses et Inuites, des programmes pour surmonter les répercussions intergénérationnelles des pensionnats, inverser la discrimination systémique et améliorer les conditions de vie dans les régions rurales et du Nord sont essentiels. Ces programmes et services doivent être inclusifs, et doivent promouvoir et respecter les droits des femmes à la dignité, à l’autonomie et à l’autodétermination.

  • Augmenter les services pour les femmes qui se remettent de l’abus et du traumatisme
  • Développer des programmes de logement et de soutien pour les femmes qui quittent les refuges et les prisons
  • Augmenter la déjudiciarisation et des programmes de prévention visant à réduire la criminalisation
  • Développer des programmes de désintoxication et de rétablissement pour femmes
  • Développer des services de soutien pour les nouvelles arrivantes
«Les causes profondes de l’itinérance des femmes – un logement hors de prix, des revenus insuffisants, des services inadéquats, la discrimination et la violence – doivent être abordées à travers des changements en termes de politiques économiques et sociales aux niveaux fédéral et provincial.»
— We’re not asking, we’re telling, 2011

Ressources

Sites Web



Crèè par Campaign Gears grâce NationBuilder