Agir

Envoyez un courriel à votre député(e) sur l’action pour éliminer l’itinérance des femmes

Demandez à votre député(e) de s’engager à œuvrer avec la campagne Toits pour elles et à mettre fin à l’itinérance des femmes dans votre communauté et à travers le pays.

Beaucoup de femmes à travers le pays n’ont pas accès à cette ressource fondamentale qu’est un logis sécuritaire. La campagne Toits pour elles vise à prévenir, réduire et ultimement mettre fin à l’itinérance des femmes.

Dans les grandes villes, 25 à 30% des personnes qui vivent dans les rues et les abris sont des femmes. Toutefois, ces chiffres ne comptabilisent pas la majeure partie des femmes itinérantes. Elles dorment sur le divan de leurs connaissances, échangent parfois des rapports sexuels pour avoir un endroit où passer la nuit ou se réfugient dans les abris pour femmes violentées. Les femmes et les filles qui vivent dans l’itinérance se retrouvent souvent dans des situations d’abus, de traumatisme, de pauvreté, de santé mentale et de criminalisation, sans accès à un logement sécuritaire et abordable. C’est pour cette raison que la campagne Toits pour elles soutient la Semaine nationale Elizabeth Fry ainsi que la Semaine de la Santé Mentale.

Je me suis engagé(e) à soutenir Toits pour elles. En tant qu’électrice, je vous encourage à offrir votre soutien en allant à tpe-h4w.ca/fr. Travaillons ensemble afin d’éliminer l’itinérance des femmes dans notre communauté.

Cliquez ici pour pré-visualiser votre courriel.

Organismes œuvrant à éliminer l’itinérance des femmes dans votre communauté:

raising-the-roof

Chez Toit travaille nationalement pour trouver des solutions à long-terme contre l’itinérance

all-our-sisters

All Our Sisters relie les femmes qui œuvrent sur l’itinérance au plan national.

Les gouvernements font partie de la solution

Les trois niveaux du gouvernement ont un rôle à jouer pour mettre fin à l’itinérance des femmes.

Les gouvernements provinciaux et territoriaux

Pour avoir un toit, les femmes ont besoin d’un revenu adéquat pour vivre. Réaliser ceci requiert:

  • Un salaire minimum qui engendre un revenu au-dessus du niveau de pauvreté. Les campagnes pour un salaire décent visent à atteindre des niveaux de salaires minimum vivables provinciaux et territoriaux.
  • Garantir que l’allocation-logement reçue par les femmes vivant de l’assistance sociale soit suffisante pour payer le taux actuel de loyer. Il y a plusieurs campagnes qui existent au Canada pour hausser ces taux, y compris Pay the Rent and Feed the Kids Campaign
  • Imposer les ententes de pensions alimentaires pour enfants, et éliminer le mécanisme de récupération des paiements de prestation des mères vivant de l’assistance sociale. Un problème auquel une mère manitobaine a lancé une poursuite judiciaire.

Le gouvernement fédéral

Le Canada à besoin d’une stratégie nationale du logement qui considère les causes de l’itinérance des femmes et des filles et qui réagit convenablement.

Aborder le sujet des femmes autochtones disparues et assassinées est intimement lié au travail qui doit garantir que chaque femme et fille ait un logis sécuritaire.

L’association des femmes autochtones du Canada a amassé des signatures pour une pétition demandant une enquête nationale.

Le projet Chez Soi, de la Commission de la santé mentale du Canada fait de la recherche sur l’itinérance et la santé mentale ainsi que l’efficacité des programmes de relogement permanent immédiats.

Gouvernements municipaux

Les gouvernements municipaux peuvent promouvoir la sécurité des femmes et réduire leur itinérance en soutenant des organismes qui servent une population sans abri et des femmes à faible revenu, tels que Sistering à Toronto et My Sister’s Place à London. Ils peuvent adopter des lois qui encourageraient la construction de logement abordable, tel que solliciter que tous les projets de logement aient des habitations abordables, et fournir du soulagement sur les taxes de propriété et taux d’aménagement pour les constructeurs qui garantissent des loyers abordables à long terme.

La Fédération canadienne des municipalités, la voix nationale du gouvernement municipal, soutient les renouvèlements d’investissements dans le logement locatif et la reprise de discussion sur le logement abordable.

Les conseils municipaux ont aussi adopté des politiques de salaire décent.

I want change